l’Afrique du Sud avec Frederic, ARTE Reportage: pauvres blancs

ARTE Reportage: pauvres blancs

20 avril 2009 - En France - 4 commentaires

Un second reportage concernant l’Afrique du Sud sur Arte.

Dans la banlieue sud de Johannesburg, un parc immense, bien entretenu, en bordure d’un étang. L’endroit est très couru le week-end. On vient y montrer sa berline et pratiquer entre amis l’art du “braï”, le barbecue sud africain. “Coronation park” aurait pu devenir un symbole, le modèle d’une transition réussie qui en dix ans à peine, a vu cet endroit autrefois interdit aux “gens colorés” devenir l’un des lieux de détente préféré des familles noires des classes moyennes.
Pourtant, “Coronation park” symbolise aujourd’hui l’échec de la nouvelle politique sud-africaine. Ces dernier mois, les pelouses ont vu éclore un camp fait de cabanes en tôle, de tentes usées jusqu’à la corde et de caravanes hors d’âge… Un bidonville est sorti de terre : quatre cents Afrikaners, dont plus de quatre-vingt enfants, y survivent avec moins d’un euro par jour et par personne. Ces “pauvres blancs” sont les nouveaux exclus de la société sud-africaine.
Depuis la chute du régime de l’Apartheid en 1994, une nouvelle catégorie de pauvres a vu le jour en Afrique du sud. De nombreux Afrikaners, ces descendants des premiers colons européens installés en Afrique australe depuis le 17ème siècle, ont perdu leurs privilèges. Ils sont les nouveaux parias d’un système fondé sur le “Black economic empowerment”, la discrimination positive en faveur des “personnes précédemment désavantagées” qui donne la priorité d’embauche aux Noirs les plus pauvres. Sous l’Apartheid, les Blancs non qualifiés bénéficiaient d’emplois réservés dans l’administration et de logements sociaux. Aujourd’hui, un million d’Afrikaners sont au chômage, et plusieurs centaines de milliers de Blancs vivent sous le seuil de pauvreté. Ces nouveaux exclus de la “Nation arc-en-ciel” survivent comme ils peuvent à la périphérie des grandes agglomérations comme Johannesburg ou Cape Town, dans des cabanes en bois ou des caravanes, entre mendicité et petits boulots, avec parfois le sentiment de vivre une sorte “d’Apartheid à l’envers”.

Visionner le reportage directement sur le site d’Arte.tv.

Tags: ,

Articles complementaires

4 commentaires pour “ARTE Reportage: pauvres blancs”

  1. stephane dit :

    Salut,

    Si j’ai bien tout compris, te voila de retour en France ou ce n’est qu’une illusion. Et pour toi un simple aller retour ?

    Au plaisir,

    Stéphane

  2. Jacques Fang dit :

    Bonjour
    Je suis un Chinois, c’est la première fois que j’arrive dans le pays de l’Arc en ciel. C’est vraiment un pyas spectaculaire, je désire fortement de le découvrir

  3. Calculer une remise dit :

    Merci pour le reportage.

  4. Jean dit :

    merci pour le partage, une réalité que je ne connaissais pas ….

Laisser un commentaire

Senior Mandela

Articles Recents

Derniers Commentaires

renelove
salut merci pour tout.moi je suis un africain et...
Immigrer en Afrique du Sud, le visa de résident permanent
Ninie
Merci pour ce billet ! South Africa in my heart for ever … Cette chanson...
Shosholoza, le chant
Egide
crois en Dieu surtout pour les demarches et tu...
Immigrer en Afrique du Sud, le visa de résident permanent
Dovi kwassi
Votre site est un veritable bouet de...
Immigrer en Afrique du Sud, le visa de résident permanent
moncler-outletonline
Woah! I’m really loving the template/theme of...
Comment aller en Afrique du Sud: divers
Afrique du Sud
 
Utile
Quoi de neuf ?
Carte des articles
Meteo
Actualites
South Africa news
Ici
Curriculum Vitae
Description
En Photo
Portfolio
Carte du site
Partenaires
Accessibilite
Contacter moi
Mentions legales
Ailleurs
XHTML
CSS
Technorati Profile